The Hobbit : the desolation of Smaug

2ème opus de la trilogie, the Hobbit, la désolation de Smaug. Produit par Guillermo del Toro, qui a sorti récemment Pacific Rim, dans cet épisode, les scènes de combats sont plus nombreuses, les méchants encore plus moches et plus méchants, les bêtes sauvages plus féroces et plus grosses que dans le précédent, et le dragon parle ! Là, il faut vraiment avoir beaucoup d’imagination pour y croire, mais cette série, contrairement au Seigneur des Agneaux, était plus destinée à un public jeune voire adolescent. L’histoire continue donc avec le hobbit qui aide les nains à accéder au royaume perdu. Les elfes reviennent, ce qui donne un coté plus doux et romantique que le 1er épisode, avec un Orlando Bloom plus en forme que jamais. Heureusement que les effets spéciaux sont là car le voir voler sur la tête des nains sur un pied pour tuer les orques en plein milieu d’une cascade, ou combattre avec son arque à lui seul le plus gros méchant des orques, il faut vraiment le prendre au millième degré. A la place de l’Elfe Liv Tyler, Evangeline Lilly, sortie de la série « Lost« , joue le rôle de la rebelle amoureuse d’un nain (plus grand que les autres !!??), un personnage inventé par le réalisateur et non par l’auteur des romans, JRR Tolkien.

Un bon film, mais évidemment on reste sur sa faim car le 3ème épisode ne sortira qu’en décembre 2014 et le film se termine sur les chapeaux de roue, quand la salle de cinéma n’allume pas les lumières avant la fin (merci le Pathé Boulogne !!)…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.