Barbie

Barbie’s Exhibition @ Musée des Arts Décoratifs

Non, ce n’est pas l’exhibition de Barbie avec ses multiples tenues dignes des plus grandes stars, mais bien une exposition sur l’intarissable poupée iconique. Du 10 mars au 18 septembre 2016, le Musée des Arts Décoratifs présente, pour la 1ère fois, une rétrospective des différentes tenues de la poupée et son évolution à travers les époques.

Une balade pour petits et grands dans les couloirs de l’exposition pour découvrir tout un monde enchanté :

  • une première salle avec des Barbie qui apparaissent et disparaissent
Barbie
Barbie

 

  • une mise en scène digne des plus grands défilés de créateurs :

 

  • un immense mur de vêtements pour Barbie
Barbie
Barbie
  • et des Barbies habillées par les créateurs…
Barbie par Karl Lagerfeld et Dior
Barbie par Karl Lagerfeld et Dior

« Lorsqu’elle voit le jour, en 1959, ses longues jambes, sa taille fine et sa poitrine avantageuse sont vues comme une provocation. Mais, son succès est bientôt planétaire. Car, au-delà d’être un jouet, Barbie est le reflet des mœurs d’une époque et de leur évolution. Elle contribue à diffuser l’image d’une Amérique prospère et conquérante, épousant les changements sociaux, politiques et culturels de plusieurs générations. Ses traits, européens au départ, se sont peu à peu diversifiés pour finir par incarner un nombre considérable de types ethniques. Elle est tour à tour :

  • enseignante,
  • vétérinaire,
  • hôtesse de l’air,
  • actrice,
  • astronaute,
  • architecte,
  • femme d’affaires…

En 1989, elle est ambassadrice de l’Unicef.

En 2012 sort une Barbie « Yes She Can ».

Aujourd’hui, elle a un compte Instagram. »

Mais, Barbie, c’est aussi une star de la mode. Elle a été habillée par :

  • Moschino,
  • Versace,
  • Sonia Rykiel,
  • Oscar de la Renta,
  • Diane Von Furstemberg,
  • Dior en 1997 pour les 50 ans du Tailleur Bar,
  • Lagerfeld,
  • Thierry Mugler,
  • Christian Lacroix,
  • Jean Paul Gaultier,
  • Agnès B.,
  • Cacharel…

Accessoirisée par :

  • Lancel,
  • Louboutin,
  • et bien d’autres…
Barbie par Christian Louboutin
Barbie par Christian Louboutin

Sources d’inspiration pour :

  • Grease,
  • Star Strek,
  • Mad Men,
  • la présidence en 2000,
  • l’aérobic en 1984…

« Puisant également dans les archives inédites de la maison Mattel®, mettant en valeur un patrimoine historique encore méconnu, l’exposition s’efforce d’offrir 2 lectures possibles : pour les enfants, en évoquant la pure jubilation d’un jouet universellement connu, pour les adultes, en replaçant cette figure phare depuis 1959 dans une perspective historique et sociologique. »

L’adresse :

Musée des Arts décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris

Commissariat  :
Anne MONIER, conservatrice du département des jouets assistée d’Aurore BAYLELOUDET

Scénographie :

Nathalie Crinière

Horaires :

  • Du mardi au dimanche de 11h à 18h – dernier billet vendu à 17h30,
  • Jeudi : nocturne jusqu’à 21h (uniquement pour les expositions temporaires) – dernier billet vendu à 20h30
  • Fermés le lundi, ainsi que le 25 décembre, 1er janvier, 1er mai chaque année.

Tarif :

  • 11€
  • tarif réduit : 8.50€
  • 13€ : collections permanentes + expositions temporaires (arts décoratifs, mode, publicité) + musée Nissim de Camondo.

 

Mattel :

« Mattel Inc. est une société américaine spécialisée dans les jouets et jeux, fondée en 1945 par Harold Matson, Ruth et Elliot Handler. Elle est leader mondial dans son secteur. Elle fabrique la plupart de ses jouets en Chine. Mattel est un nom formé de « Matt », surnom de Harold Matson, et du « El » de Elliot Handler. Mattel possède notamment les marques Barbie, Big Jim, Fisher-Price, Hot Wheels, Magic 8 Ball, Les Maîtres de l’univers, Matchbox, Corolle et Polly Pocket et édite les jeux de société Othello, Scrabble (sauf Amérique du Nord) et Uno. »

Barbie :

« La poupée Barbie est une poupée de 29 cm commercialisée depuis 1959 par Mattel, société américaine de jouets et jeux. Elle reprenait la forme adulte, les cheveux blonds et le principe de Bild Lilli, première poupée mannequin lancée en Allemagne un peu plus tôt. En 1997, Mattel a vendu sa milliardième poupée Barbie. En 2009, et malgré une forte baisse des ventes due à la concurrence, la poupée a généré plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Si la Barbie caractéristique est blonde aux cheveux longs et aux traits européens, sa couleur de cheveux varie en fait considérablement et son type ethnique s’est diversifié dès 1967 et plus systématiquement à partir de 1980, si bien qu’à ce jour, il existe une Barbie pour à peu près tous les groupes ethniques du monde. Elle exerce de multiples métiers et professions tels que : docteur, enseignante, jockey, vétérinaire, hôtesse de l’air, Chevalier du Roi, Première-Dame (CNN) etc.

En 2016, Mattel va beaucoup plus loin dans sa démarche de diversification en lançant 3 nouvelles silhouettes de Barbie aux côtés de la Barbie traditionnelle ; l’une de ces nouvelles silhouettes, baptisée en anglais « Curvy » (« arrondie »), propose une Barbie bien en chair, presque dodue, assez éloignée de la Barbie d’origine. »

Barbie
Barbie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.