5dde98505a2bb7e96d1f3ca6d4d42f3e

Les montres Suisses Zénith, groupe LVMH

En attendant mon post sur Omega et sa « Seamaster 300 Spectre » qui apparait dans le dernier James Bond, Spectre (sortie le 11 novembre), je vous présente une autre marque de montres de luxe, Zénith, suite à la présentation presse pour la Zenith « El Primero Sport », entre autres.

Prix indicatif : 17 500 CHF, soit dans les plus de 16 000€.

Petit historique de la marque :

« Zenith est une manufacture d’horlogerie suisse fondée en 1865 par Georges Favre-Jacot. La marque fait partie du groupe de luxe LVMH depuis 1999 et propose des montres de grande qualité.

En 1865, Georges Favre-Jacot choisit la ville du Locle pour y créer une manufacture horlogère nommée « Fabrique des Billodes ». Rompant avec le système traditionnel de l’établissage, il est le premier à imaginer et à bâtir en territoire suisse de vastes et lumineux bâtiments dédiés à l’horlogerie où le travail serait contrôlé de bout en bout et industrialisé en s’inspirant du modèle de la Waltham Watch Company.

Aux alentours de 1900, le catalogue sera diversifié avec l’élaboration de pendules, chronographes et autres chronomètres de bord et de marine. Des succursales verront le jour en 1908 à Moscou, 1909 à Paris, 1910 à Vienne et 1914 à Londres.

En 1911 Georges Favre-Jacot transmet l’entreprise à son neveu James Favre et l’équipe dirigeante choisit de la rebaptiser Zenith, du nom d’un modèle de montre de poche et référence dans le domaine de l’astronomie. Les premières montres bracelet seront produites dans les années 1920 et en 1923 une fabrique sera implantée à Besançon; une succursale à New York ouvrira en 1926.

Le calibre 135 sera mis au point en 1948 et il remportera durant 5 années consécutives, de 1950 à 1954, le concours de l’observatoire de Neuchâtel. En janvier 1969 le calibre 3019 El Primero fut historiquement le premier chronographe automatique à avoir été présenté au public ; la holding Movado-Zenith-Mondia sera créée.

Touchée de plein fouet par la crise du quartz, Zenith sera cédée en 1971 au groupe d’électronique homonyme Zenith Radio Corporation.

En 1999, le groupe de luxe LVMH rachète Zenith ; le développement de montres à quartz est suspendu.

  • 1865 : fondation de la manufacture par Georges Favre-Jacot,
  • 1899 : 1er chronographe de poche,
  • 1900 : grand prix à l’Exposition universelle de Paris,
  • 1911 : la manufacture prend le nom de Zenith en référence au point le plus haut de la course d’un astre,
  • 1925 : la maison compte 1000 ouvriers,
  • 1910 – 1960 : conception de compteurs de bord pour équiper avions, voitures, camions, locomotives, etc.
  • 1948 : lancement des calibres 133 automatique et 135 chronomètres,
  • 1960 : création du calibre 5011 chronomètre,
  • 1969 : naissance du calibre 3019 El Primero chronographe automatique intégré possédant une roue à colonne et un échappement à haute fréquence, le Clinergic 21 développé par la Fabrique d’Assortiments Réunis,
  • 1975 : l’entreprise propriétaire de la manufacture Zenith décide d’arrêter la production de montres mécaniques au profit du quartz. Afin de sauver ces calibres de la destruction, Charles Vermot cache les plans, pièces et outils nécessaires à la fabrication de calibres mécaniques,
  • 1984 : retour de l’El Primero dû à l’action de l’horloger Charles Vermot. Zenith livre son calibre à d’autres grandes marques,
  • 1994 : lancement du mouvement Elite automatique ultraplat,
  • 1999 : Zenith rejoint le groupe LVMH.

Le site internet de la marque : http://www.zenith-watches.com/fr_fr/

5dde98505a2bb7e96d1f3ca6d4d42f3e

Laisser un commentaire