I Frankenstein – and I, not really convinced !

Vu en VO 3D, I Frankenstein, le fameux monstre du roman de Mary Shelley. Sauf que ce film est plus inspiré des comics que du livre. Donc plus moderne, et l’histoire n’a pas grand-chose à voir avec l’original.

Frankenstein ressemble ici étrangement à Christophe Lambert, entre Greystoke et Highlander, super body buildé. Beaucoup d’effets spéciaux, une histoire de démons et de gargouilles qui se transforment en humains pour sauver l’humanité, dont une gargouille qui ressemble, étrangement aussi, à Mounir de l’Ile de la Tentation… En conséquence, il faut prendre cette version aux 36000ème degré. Ce n’est pas un grand film, un peu comme The Ryan Initiative, pourtant l’ambiance sombre est bien représentée avec des décors très « dark side ». D’ailleurs, l’acteur principal, Aaron Eckhart, interprétait Double Face (encore un rôle défiguré, ça devient une marque de fabrique chez lui…) alias Harvey Dent, l’ami de Batman, dans The Dark Knight, qui finit défiguré par le Joker…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.